Adapter son logement

Envoyer par email Imprimer Partager sur facebook Partager sur twitter
-A +A

Lorsque l’on souhaite vivre le plus longtemps possible à domicile, l’adaptation du logement peut s’avérer nécessaire,  permettant ainsi de garantir une sécurisation et un meilleur confort de son lieu de vie. Que l’on soit propriétaire ou locataire, il est possible d’adapter son logement à ses besoins spécifiques.

Pour cela, le Département vous accompagne tout au long de vos démarches : de la définition du besoin (diagnostic du logement, évaluation des difficultés médicales, sociales ou financières) jusqu’à la demande de paiement des subventions.

 

adapter son logement

LES TRAVAUX ELIGIBLES

  • Pour l’adaptation du logement : salle de bain, toilettes, monteescalier, volets électriques, création de lieux de vie en rez-de-chaussée, etc.
  • Pour l’accessibilité extérieure : réfection des chemins, rampes d’accès, portail électrique, mise à niveau des sols, etc.
  • Pour l’amélioration de votre confort : chauffage, isolation, menuiseries, etc.

 

LES CONDITIONS D’ELIGIBILITE

  • Occupation du logement à titre de résidence principale ;
  • Conditions de ressources (revenu fiscal de référence) ;
  • Ne pas commencer les travaux avant le dépôt du dossier ;
  • Réalisation des travaux par des professionnels du bâtiment (fourniture et pose).

 

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources

très modestes

Ménages aux ressources modestes

1

14 508

18 598

2

21 217

27 200

3

25 517

32 710

4

29 809

38 215

5

34 121

43 742

Par personne supplémentaire

+ 4 301

+ 5 510

 

PROPRIETAIRE OU LOCATAIRE, Le département  vous accompagne dans votre démarche

  • Contactez préalablement la mission Habitat du Département pour vérifier votre éligibilité aux aides financières 05.59.11.44.23 – 05.59.11.44.55 ou par mail : mission-habitat@le64.fr
  • Votre demande sera transmise à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.)

 

 

LE FINANCEMENT DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT

Des aides conséquentes pouvant atteindre 100% du montant TTC des travaux :

  • l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : de 35 à 50 % sur un montant de travaux plafonnés à 20 000 € HT sur 5 ans.
  • la M.D.P.H (au titre de la PCH) : 1ère tranche de travaux de 1 500 € est financée à 100 % puis la prise en charge est de 50 % sur un montant de travaux plafonnés à 18 500 € sur 10 ans.